élection législative du 20 et 27 septembre 2020

9e circonscription du Val de Marne (Alfortville-Vitry)

Christian

BENEDETTI

POUR LE VAL-DE-MARNE

Votez pour un député Insoumis et écologiste

pour

vous

défendre.

Le monde d’après a commencé et il est fait de notre résistance.

Nous sommes des millions à nous battre, partout dans le monde, pour limiter le pouvoir de la finance contre les intérêts du peuple. Je suis un Insoumis, un écologiste, un humaniste car je suis profondément républicain.

L’État doit être fort pour assurer l’égalité, protéger l’avenir et l’écosystème qui permet la vie humaine. C’est au nom de ces idées que je me présente pour être votre député à l’Assemblée nationale.

Mes derniers posts

"

Aux électrices et électeurs,

J’ai l’honneur de me présenter à l’élection législative du dimanche 20 septembre 2020 dans la 9e circonscription d’Alfortville-Vitry en votre nom et au nom de notre mouvement la France insoumise (LFI). Si j’étais élu, je siégerais aux côtés de Mathilde Panot, députée du Val de Marne (Gentilly – Ivry – Kremlin-Bicêtre – Vitry) et des autres insoumis qui depuis 3 ans s’opposent sans relâche au projet de destruction sociale d’Emmanuel Macron. 

Pour dire très clairement mon ambition pour les Alfortvillaises et Alfortvillais, et pour les Vitriotes et les Vitriots : je veux porter notre voix dans l’opposition pour défendre des propositions sociales, démocratiques et écologiques.  A l’image de Mathilde Panot, très appréciée de ses électeurs, je travaillerai autant sur le terrain de nos deux villes qu’à l’Assemblée nationale. 

Qui je suis

Je suis un Alfortvillais

par mon travail et mon engagement quotidien d’acteur culturel, d’entrepreneur et de citoyen qui croit que les liens sociaux sont une richesse commune. Mon univers est le monde de l’art et de la culture, celui du théâtre, du cinéma, de la littérature aussi. Je suis le directeur du Théâtre-Studio d’Alfortville depuis 23 ans.

Mes origines sociales, qui ne me prédestinaient pas à l’exercice de l’art, ont certainement contribué à me donner le goût du théâtre qui met en scène le monde et qui s’adresse au peuple. J’aime cette citation de Federico Garcia Lorca : « le théâtre c’est la poésie qui sort du livre pour descendre dans la rue ».

J’ai rejoint la France insoumise dès 2016, et j’ai figuré sur la liste des candidats aux élections européennes (Voir la liste de candidats).

Comme beaucoup, je jongle entre mes activités et je fais de mon mieux pour faire avancer nos causes. Dernièrement, pendant le confinement, j’ai participé à des actions de solidarité, des émissions et publié une tribune pour faire connaître la situation économique et sociale des intermittents du spectacle (voir la vidéo).

Le sens de ma candidature

Nous sommes les citoyens qui veulent tout changer

Nos adversaires pour cette élection partielle sont des hommes et des femmes qui perpétuent le système en place : la candidate du Parti socialiste voudrait rejoindre un groupe parlementaire dont l’opposition à Emmanuel Macron est timorée, et qui continue de défendre le bilan de François Hollande ; le candidat de la République en marche n’a rien d’autre à proposer que de rejoindre le groupe des Playmobil pour ajouter une ligne à son CV. 

Pour ma part, je conçois notre candidature comme celle des citoyens qui veulent tout changer. Oui nous voulons changer le système : en finir avec le libéralisme, en finir avec le chacun pour soi, en finir avec les irresponsables qui mènent le pays à la catastrophe écologique et économique, en finir avec la négation de la démocratie, ouvrir une nouvelle ère et une 6ème République. 

Les Insoumis sont des élus francs et sincères :  il n’y aura pas d’ambiguïté avec moi. Tous, nous sommes fatigués du double langage des élus, du « en même temps », de ceux qui prétendent s’opposer mais s’arrangent en douce. 

notre campagne

Portons haut nos convictions !

La campagne qui va s’ouvrir dans quelques jours, sera une campagne courte, sans grande médiatisation. Dans nos villes comme dans le pays beaucoup de citoyens et citoyennes vivent le dégoût des politiques qui se font sans eux et contre eux, et s’abstiennent. Même si nous n’aurons pas le temps de les rencontrer tous, nous ferons en sorte d’être présent partout, tous les jours pour partager avec eux nos belles et justes convictions.

L'équipe

Nina Seron

Nina Seron, conseillère municipale d’opposition à Vitry, sera totalement investie en tant candidate suppléante. Elle coordonnera la campagne sur les deux secteurs de Vitry qui voteront.

Antoine Tredez a accepté de m’épauler en étant le directeur de campagne aux côtés de Mourad Tagzout qui est mon mandataire financier (il collectera notamment les dons pour financer nos actions).

Laurent Klajnbaum nous accompagnera pour la communication et les relations avec les forces sociales de la circonscription.

Rejoignez-nous !

Nous avons hâte de mener cette campagne. Nous la voulons fraternelle et amicale. Toutes les forces que notre mouvement compte à Alfortville et à Vitry mais aussi dans les communes voisines sont espérées.

Je vous lance cet appel : venez contribuer à faire une belle campagne, à battre les macronistes et à sortir le système. Le groupe LFI à l’Assemblée et notre camarade Mathilde Panot, seraient heureux et fiers de compter un nouveau député ! 

Voici le lien vers le groupe Facebook réservé aux militants insoumis pour commencer à se mobiliser