élection législative du 20 et 27 septembre 2020

9e circonscription du Val de Marne (Alfortville-Vitry)

Conférence de presse

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on telegram
Share on whatsapp
Share on email

Nous avons tenu une conférence de presse vendredi dernier avec notamment Le Parisien et 94 citoyens. C’est Mathilde Panot, députée d’Ivry-Vitry qui a présidé et ouvert cette conférence. J’en étais très ému et fier.

Résultat d’images pour mathilde panot

Comme nous avons décidé d’être transparents, je vous donne à lire nos interventions. Le débat qui a suivi a porté sur le sens de nos candidatures et nos propositions, notre volonté d’être auprès des gens et de les écouter, auprès des gens tels qu’ils sont et pas comme nous voudrions qu’ils soient.

Je suis fier de Nina, fier qu’elle soit à mes côtés ; elle porte le programme avec tant de fougue d’espoir et de détermination ! Sa jeunesse est belle et forte !

22 ans, Nina Yasmine SERON , étudiante, insoumise, écologiste, je suis aussi impliquée dans la vie associative étudiante. Le libéralisme est pour moi source d’une souffrance. C’est naïf à dire, mais j’ai en horreur ce monde où partout règne l’injustice, et c’est ce qui m’a amené a militer localement. J’ai un sens du devoir un peu encombrant qui fait que très tôt pour moi la chose politique relevait de la nécessité et s’est traduite en une pratique. De la nécessité, car finalement, les dynamiques sociales régies par le politique influent sur toutes les sphères de ma vie : je suis une femme, je suis étudiante boursière, je suis binationale française et marocaine (j’ai vécu au Maroc la majorité de ma vie), je milite dans une asso lgbtq+ …

J’ai l’impression d’être a l’intersection de beaucoup de problématiques sociales, et que finalement, rien à propos de ma vie n’échappe au politique ; donc me réapproprier ma vie, c’était me réapproprier le politique. Je sais qu’il y a nécessairement une alternative , que des jours heureux sont possibles si la voix de mes concitoyen.ne.s, aussi indigné.e.s par l’injustice sociale, fiscale et écologique se traduit en une volonté politique.

Législatives partielles à Alfortville-Vitry-sur-Seine: l’insoumis Christian Benedetti se lance

Pourquoi la FI? Cette candidature soutenue par la France Insoumise s’inscrit dans la dynamique autour du programme L’avenir en commun : une démarche d’analyse et de propositions, qui s’inscrit dans une approche écologique, sociale et citoyenne globale, pleinement en réponse aux aspirations populaires et aux mouvements sociaux de cette année 2020La France insoumise, bien que jeune, est en opposition aux politiques successives libérales de casse sociale, de Sarkozy, Hollande et maintenant Macron. Mais, elle est également forte en propositions comme en témoigne l’action des députés de la France Insoumise tant au parlement national en collaboration avec le groupe communiste par exemple, qu’au parlement européen. Parmi les autres candidatures à gauche, qui veut vraiment en finir avec ce système, cette oligarchie ?Je constate surtout qu’il y a des logiques d’appareil partout à l’œuvre, de la division, des filouteries. Notre candidature au moins me semble être transparente, dans le sens où c’est clair : on est insoumis, ce sera pas foireux, on sait d’où on vient, où on va, nos valeurs, et ce qu’on veut mettre en œuvre, sans se faire la lutte des places inter et intra-parti. Être insoumis est aussi gage d’indépendance.

Mon engagement à Vitry? Je n’ai jamais été nul part autant chez moi ailleurs qu’à Vitry. Un peu par hasard d’ailleurs, je suis arrivée ici (même si je suis française hein) après le bac en poche pour faire mes études en France. J’ai enfin trouvé mon ancrage dans la nation française, mon chez moi, dans ces terres de luttes du Val-de-Marne. Des luttes sur les questions de l’emploi, du droit du travail, de l’aménagement du territoire, de l’ensemble des services publics, des transports, de la justice et même sur l’exigence de logements sociaux répartis sur tout le territoire. Ce sera la responsabilité des députés de traduire ces luttes en pouvoir de transformation, par leurs votes, leurs projets, et par leur soutien aux luttes des travailleurs et travailleuses comme à à Chronopost ALFORTVILLE,à la RATP à VITRY, IVRY , THIAIS ( sans oublier récemment la révocation du camarade syndicaliste Alex à Vitry)à Sanofi à VITRY et ALFORTVILLE à RENAULT Choisy Dans les hôpitaux à CRETEIL, BICETRE VILLEJUIF etc

Ou encore, les luttes des associations locales qui viennent en aide aux populations en errances, marginalisées, aux migrants ou encore aux roms expulsés la semaine passée par la préfecture à Vitry en pleine crise sanitaire…

Je suis fière et attachée à Vitry et au Val-de-Marne en général, et à ses politiques : J’ai appris que le Val-de-Marne allait fournir des masques gratuits aux écoliers. Ce qui nous caractérise ici, c’est que c’est le dernier département qui se soucie vraiment de la justice et la cohésion sociale. Vitry, Alfortville, notre 9e circonscription du Val-de-marne, mérite d’avoir un député qui porte nos luttes de terrain, et nos voix à l’Assemblée Nationale.

Premières lettres : .Lettre pour une Sécurité sociale professionnelle : https://www.facebook.com/658423227888736/posts/1100160367048351/Lettre Missak Manouchian au Panthéon : https://www.facebook.com/658423227888736/posts/1086172975113757/Lettre art et cullture : https://www.facebook.com/658423227888736/posts/1093096287754759/Communiqué à propos de l’expulsion des roms : https://www.facebook.com/658423227888736/posts/1085569288507459/